dimanche 22 novembre 2015

Jolies Plumes #5 : Une histoire d'amour

Quand on s'est rencontrés, j'ai bien cru que rien ne pourrait nous arrêter.

Tu souriais dans le coin là bas. Je ne serais pas venu te parler sans que tu me demandes de tenir ton verre. Les gens heureux, ça me fait peur. Tu sais, ces gens qui sourient tout le temps, qui ne font attention à rien ni personne parce que d'eux-même ils sont biens. C'est de ça que tu avais l'air ce soir là. Rien ne pouvait t'arrêter. Et rien ne m'arrêterait non plus maintenant que j'avais osé te parler.

Je n'avais jamais été aussi entreprenant. Et tu n'avais jamais vu autant de culot. Est-ce que je t'ai fait peur ? Je me sentais ridicule à tenter de sortir le grand jeu sans même savoir où j'étais. Tu n'arrêtais pas de rire et je me demandais si tu te foutais de moi, ou si tu étais seulement gênée pour moi. Je me suis rendu ridicule. Honnêtement j'aurais fait n'importe quoi.

Mais c'était un sourire de façade tout ça. En réalité, tu étais aussi perdue et éperdue que moi ce soir là, aussi grisée par ce sentiment absolu d'impunité. Tu dansais comme si personne ne pouvait te regarder. Tu pensais que demain tout serait oublié. Jusqu'à ce que tu retombes sur moi.
Ca doit être le moment où tu as compris.
Quand nos regard se sont croisés, j'ai vu. De quoi pouvais-tu avoir peur, tu m'adorais hier !
Je crois que tu ne voulais pas assumer ni la nuit précédente, ni la suite. Ni mon envie dévorante de bousiller ma vie pour toi, ni de devoir dire la vérité. Finalement qu'est-ce que je sais de toi ?

Je t'aurais attendu pourtant. Je t'attend toujours.



3 commentaires:

  1. Très joli texte.
    Une histoire sans lendemain qui laisse un goût amer et d'inachevé.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Jolie et amer moment, que nous avons déjà je pense ;) tous vécu en soirée ^^
    Très bonne soirée jolie étoile ^^

    RépondreSupprimer
  3. C'est joli et ça fait mal. Douce journée à toi!

    RépondreSupprimer

Dites moi ce que vous en avez pensé !